Dimanche à la brocante

23 Juil Dimanche à la brocante

Ou aux brocantes, 2 endroits ce dimanche et une autre déjà, ce vendredi 21 juillet, jours de fête nationale en Belgique.

Il faut dire que l’on a une bonne excuse …. Distribuer les flyers de La rue et toi ;-)))

Ce vendredi, nous étions donc à Saint-Mard, à un jet de pierre de Ruette

Son cinéma « Nos loisirs »

Saint-Mard4 Saint-Mard6

Son église

Saint-Mard7-

Et juste en face, son kiosque, trop encombré pour une belle photo, je trouve celle-ci

kiosque-saint-mard-

kiosque-saint-mard

Leur première brocante à cet endroit, car à l’ascension, nous étions déjà venu, à l’autre bout de Saint-Mard.

Ce dimanche, Flyers oblige, nous prenons le temps  d’en faire 2 autres. A un autre jet de pierre de Ruette, à Bleid

Le temps aura été mitigé toute la journée, mais nous n’avons as eu droit à la pluie. Je m’attendais à peu de brocanteurs vu que la nuit nous y avions eu droit…. Il y avait tout de même du monde, mais je n’y trouvé aucun trésor.

Bleid5 2 Bleid6 2 Bleid9 2 Bleid10

Aussi vite, nous reprenons la voiture et partons en direction de l’abbaye d’Orval, au delà de Florenville, dans un petit village du nom de Muno. Superbe brocante comme à chaque fois, qui m’a semblé encore plus peuplée que d’habitude, une très belle ambiance, de beaux objets.

 muno01 muno03 muno04 muno06 muno07 muno08 muno09

Et de beaux trésors que voici au bout de ces trois brocantes

muno14

On pourrait croire un pochette à aiguille, et c’est une mini bourse

muno15

Cintres de voyage pliants dans leur étui

muno16

Belle boite à couture en cuir, je vais sans aucun doute l’utiliser

muno17

Une très grande tapisserie, un mètre de long

muno18

Superbe petite machine à coudre, jouet Casige

muno19

Et surtout, sur table, la première que je trouve de cette façon, elle a tout d’une grande.

Casige a été l’un des grands fabricants de jouets allemands des années 1902 à 1970.Un peu d’histoire …. 

Le nom Casige, a été prononcé Kaseege.

Casige a été l’ un des grands fabricants de jouets allemands du 20ème siècle

Le nom de la société provient d’un mélange de lettres du fondateur de la société, Carl Sieper (Carl Sieper de Gevenbroich, Gevelsberg) et sa ville de Gevelsberg, Westfalen en Allemagne.

Ca – SI – GE.

Un an après la mort de la reine Victoria en 1901, Carl Sieper II, petit – fils du fondateur de l’ entreprise, à été abordé pour fournir à bas prix des petites machines à coudre pour les écoles. Carl avait déjà vu l’énorme usine de jouets Muller et fait une tournée. Il savait que pour étendre sa société, il avait besoin de contrats et un contrat scolaire lucratif constituerait un bon début dans l’entreprise de couture.

La première machine à coudre qui sortira des lignes de production de sina a été le modèle n ° 1 en 1902

Qui aurait deviné qu’il aurait survécu à deux guerres mondiales et plus de 70 ans!

Carl doit savoir qu’il allait produire des machines à coudre avant 1902, car il est impossible de mettre en place une telle entreprise rapidement. Pour changer l’usine de fonderie et l’usinage aurait pris des mois, sinon des années.

Casige produira des jouets à partir de 1902 jusqu’à Jusqu’en 1975.

A l’ origine comme je nämnde Casige serrures producerat D’ où la marque de l’ entreprise d’un grand aigle allemand étreignant une clé a deux être les deux succès de deres clé!

Comme je l’ai déjà mentionné, Casige a produit des verrous, d’où la marque d’entreprise d’un grand aigle allemand qui serrait une clé, qui était la clé de leur succès!

Casige a produit des millions de machines dans des modèles et des designs infinis. Le design de tournesol est l’un des motifs les plus jolis de tous leurs motifs et l’air éblouissant contre le noir. Leur modèle No2 a été produit pour la première fois autour de 1910 et a continué jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. (Source Sewalot)

Après la Seconde Guerre mondiale, Casige produira des machines à coudre jouets pour STRACO Toy Sewing Machine Company en Angleterre. Cette machine est fabriqué à partir de tôle peinte d’un bleu turquoise brillant métallique. Les machines étaient produites pour les jeunes filles dans les années 1940 pour  apprendre à coudre. (Source Country Living)

muno20

Un superbe livre textile, lisez bien le tout

muno22 muno23 muno24 muno25 muno26

Un autre grande tapisserie et une petite chambre à coucher, là aussi des jouets anciens, je pense de fabrication artisanale et locale, qui pourront servir lors d’une exposition. Reste à faire un matelas, oreiller et mini quilt.

 saint-mard10 saint-mard11 saint-mard12

Et côté papier, joli dessin qui pourrait servir un jour

saint-mard13

Et des Dolls Paper, 2 régions de France

saint-mard14 saint-mard15

Je m’en vais maintenant les ranger, ou mettre en scène

Demain, je continue ma semaine à vous présenter de nouveaux cours et stages pour la rentrée.

Tags:
2 Commentaires
  • Mauricette
    Posté à 08:17h, 24 juillet Répondre

    Un grand merci pour cette petite histoire de la machine à coudre,
    tes photos sont magnifiques et cette brocante remplie de trouvailles très sympa
    Bonne journée estivale, en Charente on est sous la pluie

    • Marylène
      Posté à 17:38h, 24 juillet Répondre

      Merci, c’est intéressant de faire ce genre de recherche 😉

Poster un commentaire